Changez de job!

Occupez un poste qui contribue à une cause noble. Qui contribue à la solution, pas au problème.

L’objectif d’ActionEcolo est d’expliquer simplement ce que chacun peut faire dès aujourd’hui pour contribuer à un monde meilleur. Cet article fait exception : on ne parle pas là d’une action simple mais du grand saut! Mais dans la mesure où nous passons une part importante de notre vie au travail, il nous paraissait indispensable d’évoquer le sujet.

Chaque situation est unique et nous ne poussons personne à tout plaquer sans réfléchir. A chacun d’évaluer sa situation propre, de faire le point sur ses aspirations profondes, pour jauger son besoin de se mettre en mouvement.

La première étape sera donc de faire le point. Une nécessaire phase d’introspection pour laquelle nous ne saurions trop vous conseiller le livre « Activez vos talents, ils peuvent changer le monde! » de Matthieu Dardaillon.

Faites le point sur vos valeurs, définissez votre vie rêvée, identifiez vos points forts et vos traits de personnalité pour clarifier ce vers quoi vous voulez aller.

« Si vous ne savez pas ce que vous cherchez, vous aurez du mal à le trouver » – Matthieu Dardaillon

Selon votre carrière actuelle, une réorientation peut être synonyme de perte de revenu. En matière de travail, la liberté commence par limiter son « besoin » d’argent. Si vous adoptez un style de vie minimaliste, que vous consommez moins et au final pouvez vous contenter d’un logement plus petit, vous pouvez aussi vous contenter d’un salaire plus faible et vous offrir ainsi la liberté d’opter pour une carrière moins rémunératrice mais porteuse de sens.

« Détourne-toi de ce que tous convoite et te voilà libre »

Concrètement, un changement de carrière sera rarement aisé mais le jeu en vaut la chandelle. Il n’existe pas de mode d’emploi alors voici quelques pistes. Vous pouvez :

  • Reprendre (ou réorienter) des études ou suivre une formation (en utilisant vos droits CPF ou DIF si vous en avez)
  • Reprendre votre CV pour mettre en avant vos expériences associatives, les MOOC que vous avez suivi, les sites internet auxquels vous avez contribué, etc. et tenter des candidatures.
  • Activer votre réseau en commençant par parler de votre envie et s’ouvrir aux opportunités qui peuvent pointer leur nez

Notre époque est pleine de défis, mais aussi d’opportunités. La quête de sens est dans l’air du temps et jamais les aides n’ont été si nombreuses. De plus en plus de structures proposent un accompagnement dans cette démarche. On peut notamment citer :

  • SoManyWays ou Switch Collective : un programme de respectivement 2 mois ou 6 semaines à Paris après le boulot (ou 8 semaines en ligne pour Switch Collective) pour faire le bilan et passer à l’action
  • Le programme « ikigai » proposé par Mon Job de Sens composé d’ateliers, de rendez-vous et qui offre un réseau pour accompagner sa transition
  • MOOC « Devenir entrepreneur du changement » de Ticket For Change en partenariat avec HEC Paris
  • On Purpose : un programme d’un an (2 CDD de 6 mois plus une formation le vendredi après-midi) pour former les leaders de l’ESS
  • Make Sense : une communauté, des événements et des offres d’emploi
  • Emploi-ESS ou OrientationDurable.com : sites plus « classiques » de recherche d’emploi orientés environnement ou social

Espérons que cet article puisse être l’étincelle qui permettra à certains de se lancer, n’hésitez pas à partager vos réflexions ou questions en commentaire, et bon vent à toutes & tous!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.