Quels sont les grands problèmes environnementaux et leurs solutions?

Les COP successives ont au moins eu le mérite d’attirer l’attention du monde et d’évoquer l’impact des activités humaines sur notre environnement. Malheureusement pour notre planète, les émissions de CO2 sont loin d’être le seul problème qui la menace.

Quels sont les grands problèmes actuels? Quelles sont les solutions? Que pouvez-VOUS faire à votre échelle?

Cette page ne prétend pas être exhaustive mais tente de vous donner une image globale des défis auxquels nous sommes confrontés et donne également des pistes pour que chacun puisse faire sa part. Prêt(e)?

A I R

POLLUTION

Monoxyde de carbone, oxydes d’azote et de soufre, particules fines, COV, métaux lourds, radioactivité…

  • L’acidification des sols (résultant notamment des pluies acides) a pour conséquence une diminution de la fertilité des milieux naturels et des cultures.
  • La capacité de certaines espèces à se reproduire ou se nourrir est amoindri par la perturbation des phéromones, hormones et odeurs.
  • Chez les êtres humains, la pollution augmente la fréquence de certains cancers, des maladies respiratoires et de la mortalité associée, et perturbe la reproduction.
  • On estime que la pollution générait 370 000 morts prématurées en Europe en 2000
Causes principales
  • En extérieur : centrales thermiques, chauffage, industries et transports
  • En intérieur : peintures, colles, meubles en bois aggloméré, solvants, parfums d’intérieur (y compris bougies et encens), produits de nettoyage
Solutions
  • Développer les énergies renouvelables, promouvoir l’efficacité et la sobriété énergétique (limiter le chauffage et la climatisation des bâtiments, la publicité lumineuse, l’éclairage de nuit, etc.)
  • Rénovation énergétique des bâtiments
  • Filtres en sortie d’usine
  • Développer les transports en commun, le covoiturage, l’auto-partage, le ferroutage, le fluvial, le vélo, la marche, etc.
  • Information du public, interdiction des substances dangereuses et développement d’alternatives
A votre échelle
Les cheminées de l'incinérateur d'Ivry-sur-Seine (image non retouchée)
Les cheminées de l’incinérateur d’Ivry-sur-Seine (image non retouchée)

RÉCHAUFFEMENT CLIMATIQUE

Les concentrations de CO2 dans l’atmosphère ont augmenté de plus de 40% entre 1750 et 2013 et le rythme s’accélère
Les conséquences sont déjà visibles et s’aggraveront encore durant des décennies même si les émissions étaient réduites à 0 dès aujourd’hui.

  • Augmentation de la température moyenne terrestre et des précipitations,
  • Fonte de la banquise, du pergélisol et des glaciers de montagne
  • Réchauffement des océans et élévation du niveau de la mer, etc.
Causes principales
  • Combustion de matières carbonées fossiles (charbon, pétrole, gaz)
  • Déboisement (le plus souvent pour l’agriculture)
  • Les principaux secteurs émetteurs des CO2 sont, dans l’ordre : l’énergie, l’industrie, la foresterie, l’agriculture, les transports, et les bâtiments résidentiels et commerciaux
Solutions
  • Conversion des énergies les plus émettrices (charbon, pétrole, gaz) vers les énergies renouvelables
  • Taxe carbone
  • Gestion raisonnée des forêts, protection des zones naturelles
  • Orientation de l’agriculture vers l’agroécologie, l’agroforesterie
  • Ralentir la production de viande
  • Développer les transports en commun, le covoiturage, l’auto-partage, le ferroutage, le fluvial, le vélo, la marche, etc.
  • Rénovation énergétique des bâtiments
A votre échelle

E A U

POLLUTION Des fleuves et rivières, lacs, océans et eaux souterraines

  • De nombreuses activités humaines polluent directement ou indirectement l’eau
  • Pollution aux nitrates, métaux lourds, PCB, hydrocarbures, plastiques, etc.
  • Certains polluants se retrouvent dans notre alimentation (bioaccumulation) ou dans l’eau que nous consommons
Causes principales
  • Agriculture (pesticides, engrais azotés, etc.) et élevage, industries, transports, substances médicamenteuses
  • Lacunes dans le traitement des eaux usées
  • Déchets (plastiques notamment) dans la nature
Solutions
  • Dans l’agriculture, limiter l’utilisation des produits phytosanitaires (améliorer le ciblage, privilégier les amendements naturels)
  • Améliorer les processus industriels et la récupération des polluants
  • Généraliser le traitement des eaux usées (essentiellement dans les pays en développement, notamment en Asie) et améliorer leur efficacité
A votre échelle
Loire
La pluie et le vent conduisent souvent les polluants vers les rivières puis la mer

ÉPUISEMENT DE LA RESSOURCE

des fleuves et rivières, lacs, océans et eaux souterraines

Le niveau des nappes phréatiques est très préoccupant dans certaines régions du monde

Causes principales
  • Irrigation des cultures (majoritairement destinées au bétail)
  • Réchauffement climatique
Solutions
  • Privilégier les cultures moins consommatrices d’eau (par exemple en réorientant les subventions)
  • Limiter la production de viande
A votre échelle
  • Économiser la ressources (récupération de l’eau de pluie pour le jardin, toilettes sèches ou économes en eau, mitigeurs/mousseurs, douches rapides)
  • Consommez moins de viande

 

Source : Rapport du WWF : Empreinte eau

 

S O L S

ÉROSION, APPAUVRISSEMENT, POLLUTION

L’agriculture intensive a un effet dévastateur sur les sols. La monoculture, le labour profond, l’utilisation massive de pesticides et d’engrais, détruisent la micro-biologie du sol enclenchant un cercle vicieux : le sol s’appauvrit, nécessitant l’ajout de toujours plus de chimie…

Causes principales
  • L’agrandissement des parcelles et la disparition des haies
  • L’utilisation massive d’intrants chimiques, le labour
  • La pollution de l’air lessivée par la pluie

DISPONIBILITÉ

On estime à 10% la surface de la planète disponible pour les cultures (1/3 des terres émergées)
Pourtant, ce patrimoine n’est pas protégé : environ 100 000 km² disparaissent chaque année (l’équivalent de plus de 3 fois la superficie de la Belgique)

Causes principales
  • Artificialisation : extension des zones urbaines (villes, banlieues, zones d’activités)
  • Appauvrissement des terres : une terre mal gérée sera abandonnée au profit d’une autre
Solutions
  • Développer l’agroécologie et l’agroforesterie
  • Favoriser les petites exploitation maraîchères
  • Inciter à la réhabilitation du bâti existant
  • Privilégier les commerces de proximité aux grandes zones commerciales
A votre échelle
Augmenter la part de protéines végétales est bon pour la santé et la planète, le tout sans souffrances animales

B I O D I V E R S I T E

DÉGRADATION RAPIDE

Le taux d’extinction actuel des espèces est de 100 à 1 000 fois supérieur au taux moyen naturel constaté dans l’histoire de l’évolution de la planète.

En 2016, la liste rouge de l’UICN dénombrait 24 431 espèces menacées sur les 86 313 étudiées.

Causes principales
  • Conversion des habitats : espaces naturels transformés principalement en terres agricoles (déforestation…)
  • Surexploitation
  • Espèces invasives
  • Changement climatique et pollution
Solutions
  • Protection des zones clés : points chauds de la biodiversité, zones de reproduction
  • Définir avec soin les quotas de pêche, favoriser la pêche artisanale
  • Ralentir la production de viande (on estime qu’1/3 des céréales produites dans le monde est destinée à nourrir des animaux)
  • Gestion durable des forêts, valorisation de la biodiversité (écotourisme, protection face au brevetage du vivant)
  • Lutte contre le changement climatique et pollution

A votre échelle

 

Sources : UNEP – « Ecosystems and Human Well-being: Current State and Trends »

 

Les « points chauds » de la biodiversité

R E S S O U R C E S N A T U R E L L E S

SUR-EXPLOITATION DES RESSOURCES RENOUVELABLES

POISSONS

  • 77% des espèces sont exploitées à leur maximum, surexploitées ou épuisées.
  • 37% des prises sont réduites en farines ou huiles pour l’aquaculture (avec une perte de rendement de 50% : la production d’un kg de poisson d’élevage nécessite le double en poissons sauvages)
  • 25% de prises accessoires (rejetées directement)
Causes principales
  • Pêche industrielle
  • Aquaculture de gros poissons nourris au « poisson fourrage » (petits poissons réduits en farines ou huiles)
Solutions
  • Favoriser la pêche artisanale
  • Instaurer et faire respecter des quotas
  • Protéger les zones de reproduction

FORETS

Chaque année, l’équivalent de la surface de l’Angleterre disparaît (13 millions d’hectares)

Causes principales
  • Élevage de bétail
  • Cultures : de soja (pour nourrir le bétail), de palmiers à huile, de tabac, etc.
Solutions
  • Gestion durable des forêts
  • Ralentir la production de viande
A votre échelle

 

Sources : FAO – « La déforestation se poursuit à un rythme alarmant »

 

UTILISATION MASSIVE DE RESSOURCES NON-RENOUVELABLES

RESSOURCES FOSSILES

Près de 80% de l’énergie primaire dans le monde provient du charbon, du pétrole et du gaz

Solutions
  • Développer les énergies renouvelables, inciter à l’efficacité énergétique, promouvoir la sobriété énergétique (limiter le chauffage et la climatisation des bâtiments, la publicité lumineuse, l’éclairage de nuit, etc.)
  • Rénovation énergétique des bâtiments
  • Développer les transports en commun, le covoiturage, l’auto-partage, le ferroutage, le fluvial, le vélo, la marche, etc.
A votre échelle

Sources : IEA – « KeyWorld Energy Statistics 2015 »

MINERAIS

Les réserves actuelles de plusieurs minerais ne permettent de couvrir que quelques décennies d’exploitation. Les minerais sont exploités à des teneurs de plus en plus faibles et dans des conditions d’extraction de plus en plus coûteuses.

Causes principales
  • Niveau de consommation (soutenu notamment par l’obsolescence programmée)
  • Faible niveau de recyclage
  • Conception des objets et usages dispersifs
Solutions
  • Baisse de la consommation
  • Amélioration du tri et du recyclage
  • Éco-conception (« Si ça ne peut pas être recyclé, ni réutilisé, ça ne doit pas être produit ! »)
A votre échelle

 

Pour approfondir la question des minerais, nous vous conseillons l’excellent « L’Age des Low-Tech » de Philippe Bihouix

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *